La Générosité des Français – Bilan annuel 2015

 

Recherche et Solidarités vient de publier son étude annuelle sur la générosité des Français.

Il s’agit là de la 21ème édition d’une étude qui dresse le bilan de la générosité en France.

Elle est réalisée par l’association Recherches & Solidarités, un réseau d’experts au service de toutes les formes de solidarités et s’appuie sur les données fournies par la Direction Générale des Finances Publiques, ainsi que sur les chiffres de collecte d’un panel de plus de 170 organisations faisant appel à la générosité du public.

Nouveauté cette année, l’étude détaille les comportements des donateurs selon les régions et les départements et livre un palmarès des villes les plus généreuses.

Les nouvelles sont bonnes : la collecte auprès des particuliers en 2015 progresse. Elle est estimée entre 4,4 et 4,6 milliards d’euros, soit 4 % de plus qu’en 2014 (entre 4,2 et 4,4 milliards). Cette augmentation est en grande partie due à la nette hausse du don moyen : 463 € en moyenne pour les dons des contribuables imposables contre 436 € l’année précédente.

capture-decran-2016-11-28-a-14-25-52

Source : Recherche et Solidarités

Les plus de 60 ans constituent le gros du bataillon des donateurs mais les plus jeunes ne sont en reste en terme d’effort de générosité : les moins de 30 ans imposables sont ceux qui, proportionnellement à leur revenu, sont les plus généreux.

Tranche d’âge Proportion des foyers imposables Revenu moyen des foyers imposables (A) Bilan annuel moyen des dons (B) Moyenne des dons/Moyenne des revenus (A/B) Répartition des donateurs
Moins de 30 ans 32% 23 611 330 1,40% 3,70%
30 – 39 ans 44% 37 235 347 0,93% 10,00%
40 – 49 ans 47% 46 946 391 0,83% 14,80%
50 – 59 ans 55% 47 582 446 0,94% 17,90%
60 – 69 ans 55% 43 819 529 1,21% 22,20%
Plus de 70 ans 38% 39 017 529 1,36% 31,50%
Total 45% 41 096 468 1,14% 100,00%

 

La collecte en Bretagne est estimée entre 161 et 169 millions d’euros. D’une année à l’autre la tendance reste la même : les bretons sont nombreux à donner mais donnent en montant moins que la moyenne :

  • plus de 25 % des foyers sont donateurs (24,3 % en moyenne nationale), les départements du Finistère, de l‘Ille et Vilaine et des Côtes d’Armor présentent même un taux de donateurs de plus de 26,4 %,
  • le montant moyen de dons déclarés par foyer imposable breton est inférieur à 344 € pour une moyenne nationale de 463 €. En proportion du revenu, cela représente moins de 0,92 % alors que la moyenne nationale est légèrement supérieure à 1 %.

RETROUVER L’ÉTUDE EN DÉTAIL EN CLIQUANT ICI.